Échanges, discussions et investigations sur la PNL l'hypnose thérapeutique et le coaching.


    Art de l'immobilisme ?

    Partagez
    avatar
    jerome

    Messages : 22
    Date d'inscription : 28/01/2013

    Art de l'immobilisme ?

    Message  jerome le Dim 3 Fév - 2:39

    Un présupposé de la PNL est que nous possédons en nous toutes les ressources nécessaires.

    Alors pourquoi est-il si difficile pour un si grand nombre de gens d'opérer des changements ?

    Existe-t-il en chacun de nous, à des degrés divers, une sorte de force de gravité mentale qui nous pousse à rester immobile et nous empêche de changer Question ?
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 307
    Date d'inscription : 17/01/2013
    Localisation : La Possession

    Re: Art de l'immobilisme ?

    Message  Admin le Ven 15 Fév - 1:54

    Salut Jérôme,

    Pour commencer à commenter ton sujet, je citerai une des consignes qui revenait toujours à l'école de coaching : "S'il n'y a pas de demande, il ne faut pas intervenir."

    Ça parait couler de source comme concept mais c'est dans le temps que j'ai vraiment compris ce que mes formateurs voulaient dire.

    En effet, avec le temps qui passait et mes compétences en détection linguistique qui s'affinaient, je pouvais "voir" / "entendre" de plus en plus facilement au travers des mots que les gens utilisaient, les "dysfonctionnements" qu'ils maintenaient eux-même en place sans forcément en avoir conscience.

    Alors oui, je suis joueur et par conséquent, j'aime jouer Very Happy ...Bref, que ce soit avec des proches, des amis, des collègues, je suis parfois (souvent) intervenu "sans demande"...j'entends par là que j'ai fait un peu plus que parler ou conseiller, j'ai inséré / provoqué du changement .

    Du coup, je dirai que le joueur a pas mal jouer et même suffisamment pour dire que maintenant, c'est par expérience que je comprends qu'il ne faut pas intervenir s'il n'y a pas de demande (les détails que présupposent ces explications pseudo masquées, on pourra en parler dans un autre contexte).

    Même si tu sais que je suis plutôt câblé pour les versions longues, à ce stade, tu te demandes peut-être où je veux en venir...Et bien énumérons le plus simplement possible les étapes de ma réponse :

    1) Pour changer, il faut le vouloir

    2) Pour le vouloir, il faut avoir conscience que l'on a un "problème de fonctionnement" (ou autre).

    3) Avoir conscience que l'on a un problème de fonctionnement ne veut pas forcement dire que l'on sait qu'il est possible de changer.

    4) Et dans le cas où l'on sait qu'il est possible de changer, cela n'implique pas forcément que l'on sait "comment" changer.

    5) etc...etc...etc...

    TOTAL : Je finirai par faire ce qui me plait le plus, à savoir répondre à une question par une question Very Happy Very Happy ...

    J'ai une personne (que tu connais BIEN Very Happy ) qui a atterri dans ma formation sur un coup de swhish et quelques lectures...de fil en aiguille (ouille! ça pique comme prédicat Laughing ), il a découvert des outils et il me semble qu'il s'est mis à travailler bien des choses (importantes) qu'il n'avait pas travaillé auparavant...je bouclerai en reprenant "l'étiquette" que tu as utilisé :

    Etait-ce par immobilisme? Evil or Very Mad Very Happy

    avatar
    jerome

    Messages : 22
    Date d'inscription : 28/01/2013

    Re: Art de l'immobilisme ?

    Message  jerome le Lun 11 Mar - 3:05

    Après une looongue réflexion Idea j'en arrive à cette conclusion :

    l'immobilisme n'existe pas. Exclamation

    Nous sommes sans cesse en mouvement : notre état interne se modifie en fonction de notre environnement, et de nos stratégies.

    Et c'est là la clef de cette question : les stratégies mentales que nous avons élaborées (souvent malgré nous) peuvent parfois nous conduire à faire des boucles, des ronds dans l'eau, nous menant sans cesse au même endroit, donnant une impression d'immobilisme.

    Mais le moindre petit changement, un simple grain de sable, peut nous conduire dans une toute autre direction.

    La PNL nous enseigne que l'on peut choisir la direction que l'on veut prendre, mais aussi quel grain de sable introduire et à quel endroit pour obtenir le changement voulu.

    Un simple battement d'ailes d'un papillon peut-il déclencher une tornade à l'autre bout du monde ? La question reste ouverte.

    Concernant la personne évoquée dans ton message Wink , il semble bien qu'une suite de "petits" événements l'aient conduite à un bouleversement dans sa conception du monde ... mais ça ne fait que commencer.

    Contenu sponsorisé

    Re: Art de l'immobilisme ?

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 25 Mai - 4:14