Échanges, discussions et investigations sur la PNL l'hypnose thérapeutique et le coaching.


    The map is not the territory

    Partagez
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 307
    Date d'inscription : 17/01/2013
    Localisation : La Possession

    The map is not the territory

    Message  Admin le Lun 1 Fév - 12:42

    "La carte n'est pas le territoire".

    Lorsque l'on découvre ce postulat, on a généralement une compréhension qui se trouve être immédiatement enrichissante, notamment pour notre propre façon de communiquer ou encore d'interagir avec notre environnement.

    Comme bon nombre d'autres présupposés, on en acquiert généralement des stades de compréhension toujours plus riche au fil du temps.

    A ce stade de votre parcours, qu'en est-il pour vous dans votre communication et dans vos relations en générale? Quelle est votre compréhension/intégration/application de ce présupposé? bounce Embarassed Cool Very Happy
    avatar
    Stefany

    Messages : 16
    Date d'inscription : 21/09/2015
    Age : 36
    Localisation : SAINT PIERRE

    la carte n'est pas le territoire

    Message  Stefany le Lun 1 Fév - 18:04

    Ce que j'en comprends c'est que ma vision des choses n'est pas la vision de tout le monde et du monde en général. Que je n'ai pas le pouvoir de changer l'autre mais en revanche j'ai la capacité et les outils pour changer MA vision des choses et donc de moins subir mais plutôt d'être complètement actrice. J'ai l'impression d'être plus libre, d'être juste OK avec moi, (dialogue interne qui ne tourne plus en boucle et en boucle Laughing et qui m'amène à des états internes -----) et je me dis aussi que je suis 100% responsable de mes émotions, de mes actes.
    Une citation que je trouvais pas mal l'autre jour "On n'est pas responsable de la gueule que l'on mais on est responsable de la gueule que l'on fait..."

    Au fil des semaines et des mois, j'ai pris conscience que l'on s'alourdit considérablement en prenant des choses qui ne nous appartiennent pas (cela passe par les vieilles casserolles que l'on traîne mais c'est aussi valable pour des simples situations de communication au quotidien...)

    Grâce à mes "nouvelles lunettes", je fais plus rapidement dans ma tête la part des choses entre ce qui m'appartient et pour lesquelles je suis pleinement responsable et ce qui appartient à l'autre, donc ce que pense l'autre et auquel cas, cela ne m'impacte plus de la même manière.

    L'intégration et l'application que j'en fais : grâce à la compréhension de ce postulat, j'ai fait un sacré tri... et je me sens plus légère... je sens moins la lourdeur de la culpabilité qui me rattrape lol
    Avant, dans une situation de communication, je pouvais facilement aller dans mon dialogue interne (et bla et bla et bla et ca tourne en boucle mais ca ne bouge pas beaucoup ou cela n'apporte pas grand chose disons si ce n'est revenir sur le passé et ressasser...) aller dans la culpabilité ("tu vois, tu es vraiment bonne à rien", en exagérant... lol) - maintenant, je prends plus de recul, plus de détachement émotionnel qui me permet de ne pas être dans le réactionnel primaire de base... (même si ca ne marche pas à tous les coups... ) mais il y a du mieux... je pose plus de questions pour enrichir ma carte, pour que l'autre me livre davantage de choses sur la sienne pour justement obtenir une communication de qualité et constructive, et cela m'évite de partir dans des états internes - instantanés, dans mes scénarios"catastrophes", dans mes interprétations, dans mes suppositions... je suis plus attentive à l'autre, et j'écoute plus finement (pas toujours facile..), je prends plus de temps, mes capteurs et mon acuité sensoriel ont bien évolué Very Happy

    Donc tout cela me donne envie de continuer... car je sais que je suis sur la bonne voie...

    OlivierP

    Messages : 6
    Date d'inscription : 26/09/2015

    Re: The map is not the territory

    Message  OlivierP le Lun 8 Fév - 23:44

    Pour ma part, ce présupposé est intégré (ou du moins, commence à l'être) depuis que j'en ai pris connaissance.
    En effet, savoir que ma réalité, n'est pas celle de mon interlocuteur.... et réciproquement... a entraîné depuis, chez moi, un changement dans mon comportement : J'y met moins d'émotion dans ma réaction (en essayant de rester "aux faits"), je pense faire preuve de plus de compréhension/curiosité dans ce que l'autre me dit et j'ai également à l'esprit l'idée que je dois changer ma "stratégie" de communication dans le cas où le message ne passe pas....Pourquoi ce que je dis entraîne autre chose chez mon interlocuteur ?

    La carte n'est pas le territoire.... En ce qui me concerne, le premier grand pas vers une meilleure "hygiène de communication" !!!
    avatar
    Olivier97431

    Messages : 18
    Date d'inscription : 11/10/2015

    La carte n'est pas le territoire

    Message  Olivier97431 le Jeu 11 Fév - 0:56

    Ce n'est plus un présupposé à mes yeux, j'en m'aperçois que pour moi cela devient un mode de vie.

    Et là, c'est magique, car je commence à m'apercevoir que le territoire d'une personne est bien trop grand, trop vaste, en perpétuelle mutation pour rentrer et se ficher intégralement dans la carte.

    Contenu sponsorisé

    Re: The map is not the territory

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 24 Avr - 6:02