Échanges, discussions et investigations sur la PNL l'hypnose thérapeutique et le coaching.


    Structurer son intervention

    Partagez
    avatar
    Emma_2

    Messages : 8
    Date d'inscription : 18/01/2013
    Localisation : La Possession

    Structurer son intervention

    Message  Emma_2 le Mar 8 Oct - 0:33

    Quels sont les éléments clé d'un processus d'intervention? (commentez le rôle, le contenu et l'importance de chacun de ces éléments)Question 
    avatar
    Jérôme A

    Messages : 18
    Date d'inscription : 23/09/2013
    Age : 47
    Localisation : Saint Gilles

    Be a coach, be aware?

    Message  Jérôme A le Mar 8 Oct - 1:35

    Stimulateur de conscience, provocateur d'évolution et catalyseur de potentiel : tout ça dans une même personne!
    Il lui faut pour cela du matos dans sa trousse à outils. Et une bonne dose d'empathie pour savoir récupérer l'information et la traiter. Car finalement, coacher son client pour qu'il devienne autonome et qu'il sache trouver par lui même sa solution, c'est un peu lui indiquer la sortie pour qu'il prenne son envol, et du même coup, le perdre. Un paradoxe dont il fait son vrai métier : l'aide à la personne.
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 307
    Date d'inscription : 17/01/2013
    Localisation : La Possession

    Re: Structurer son intervention

    Message  Admin le Ven 25 Oct - 4:28

    Boouuu! Evil or Very Mad 

    Pas vraiment investi ce forum sur le processus d'intervention. C'est pourtant ce que l'on a v à la dernière session :

    1) Etat P...
    2) Etat D...
    3) Travail développé et outils utilisés pour passer de EP à ED...

    Qui complète?? Rolling Eyes Question 
    avatar
    Julien

    Messages : 22
    Date d'inscription : 23/09/2013
    Age : 34
    Localisation : MOUFIA - REGION NORD

    Re: Structurer son intervention

    Message  Julien le Dim 27 Oct - 19:46

    Je pense à des outils comme la roue de la vie (indicateur de l'état présent), la lettre au Père Noël prémice recommandé à la formulation d'objectifs (indicateur de l'état désiré).

    Et pour les éventuels blocages, limites, etc. du client, je complèterais avec le méta-modèle, les stratégies mentales, le recadrage,...

    Tout un package d'outils pour passer de l'état présent à l'état désiré. Il va falloir se décider à y aller, maintenant ! lol
    avatar
    Loïc Baillieux

    Messages : 11
    Date d'inscription : 22/09/2013

    Processus d'intervention

    Message  Loïc Baillieux le Jeu 12 Déc - 14:42

    Olala je découvre aujourd’hui que des questions nous attendent également dans cette rubrique depuis octobre!!! je me demande bien quelle stratégie déficiente m'a fait occulter cette information..

    Au boulot donc !!

    Cette question est revenu souvent dans le contrôle des connaissances et effectivement pour faire simple on peut parler au début d'un "état présent" qui doit se transformer en "état désiré" et entre les deux se trouve " l'intervention" proprement dite.

    On accompagne donc une personne d'un point A à un point B en stimulant sa conscience en catalysant son potentiel en cherchant à provoquer une évolution par l'utilisation des ses ressources personnelles.

    Au commencement il y une décision du client , une volonté de changer , d'évoluer qui est accueillie dans une relation d'aide par le praticien.

    le praticien pour être sur que son action soit efficace doit établir "le rapport" avec son client  et prêter attention à son maintien tout au long de l'intervention   par la discussion et divers techniques qui nous ont été décrites : l'ajustement des prédicats dans le langage,le miroir dans la posture par exemple.

         Il doit développer à l'extrême son écoute et son observation être attentif au mots, aux symboles, aux métaphores utilisées et s'adapter aux particularités des représentations de son interlocuteur pour créer et maintenir ce "rapport" ,mais aussi , dans le même temps,être attentif à l'évolution des "états internes" de son client qui seront révélés par des manifestations physiologiques particulières  ,l'observation des  accès oculaires revêt également une importance particulière( correspondance, ne pas parler si le client est en" visualisation")   c'est de cela (entre autre)que dépend l'impact de son intervention.

     Pendant cette écoute active en rassemblant toutes les observations le praticien "calibre" le client.
    Il remarque la conduite , le comportements ,il cerne les croyances du client rassemble le puzzle de son identité , il élicite ses différentes stratégies entrevoit ses ressources potentielles , relève son appartenance sociale, culturelle,ses valeurs, les traits marquants de son éducation et tout ce qui le caractérise en tant qu'individu complexe et multiple.

    Pendant la discussion l'utilisation du méta-modèle du langage permet un questionnement judicieux donnant ainsi accès à la structure profonde , aux représentations précises du client permettant d'ajuster le calibrage et de démêler la pelote..

    Le praticien tient également compte des feedback offert par le client pour réajuster son intervention, il en offre également au client pour le conforter dans sa démarche et prête attention à développer également un renforcement positif .

    Au commencement , dans l'état présent si le client à décidé de changer ,d'évoluer et qu'il a sollicité notre aide il faut savoir ou il veut aller..C'est pourquoi la determination de l'objectif ou des objectifs  est essentielles tout autant que la manière dont ils vont être définis.
     La formulation  correcte d'un objectif est essentielle , elle est en soit une avancée pour le client et d'un grand intérêt  pour le calibrage du praticien.
      Formuler un objectif de manière claire et correcte(au sens PNL) c'est à mon sens avoir déjà parcouru la moitié du chemin..

    Dans l'intervention elle même , plus on avance et plus la capacité de se représenter des images mentales m’apparaît essentielle.Elle est présente dans toutes les techniques, c'est pourquoi il me parait essentiel de la développer très tôt ,cette gymnastique mentale demandant un peu d'entrainement.

    Pourquoi pas en débutant par la recherche et l' exploration de "moment 10 " pour commencer à travailler sur les submodalités et sur la structure de l'expérience.
    Ce qui permettra en plus de générer du bien être , de commencer à se fabriquer une base de données bien utiles par la suite..

     Nous avons à présent pleins d'outils que nous sommes en mesure d'utiliser suivant la demande du client.

    Douleurs/sensation physiques   : Contrôle de sensations
    Conflit                                  : Métamiroir
    Accéder à une ressource         : Ancrage spatial ou kinesthésique
                                             
    Relaxation                             :Visualisation  
    Développement d'une ressource:niveaux logiques et ligne du temps
    Les mauvaises habitudes         : Swish Pattern
    Les phobies                           :Traitement des phobies


    Et j'en oubli surement..
     J 'aimerai aussi souligner des techniques transversales comme la vérification écologique( présente et essentielle à tous les niveaux)
    Le pont vers le futur permettant de se projeter dans l'utilisation de la nouvelle ressource.

    En approchant de l'état désiré le praticien doit avoir à l'esprit le paradoxe de la relation d'aide en PNL qui  souligne que l'on doit rendre la personne autonome par la suite dans son développement personnel et pas dépendante de notre action ou notre présence.

    Toutes nos actions auprès de notre client sont ici et maintenant/avec nous pour ailleurs et plus tard/sans nous et il est essentielle de chercher à rendre la personne autonome dans son développement personnel.

    j'ai certainement oublié des choses essentielles en me forçant à faire ce post sans note merci pour vos remarques ! Elles me/nous seront utiles !

    Contenu sponsorisé

    Re: Structurer son intervention

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 17 Oct - 23:38